Pascal Gilliéron

Le Code pénal vaudois de 1843

ou l’éclectisme comme expression de la pensée pénale libérale


ISBN 2-88454-126-8

Un volume broché de 200 pages
au format 170 x 235 mm.

Prix : 45 fr.
(+ frais d’expédition)

Le droit pénal actuel est le fruit d’un processus de réforme entamé par les philosophes des Lumières, lesquels s’élevèrent vigoureusement contre les rigueurs du système répressif de l’Ancien Régime. Le Code pénal que le Grand Conseil vaudois en 1843 offre une parfaite illustration de l’évolution de la science criminelle, un peu moins d’un siècle après le début de ce processus de réforme. On sera surpris de voir à quel point les solutions qui prévalent aujourd’hui étaient déjà d’actualité à cette époque.

Cet ouvrage, où l’on trouvera entre autres la position des Vaudois relativement à la question de la peine de mort, propose un large panorama de l’état du droit pénal vaudois dans les cinquante premières années du canton. Il s’adresse à la fois au praticien du droit, soucieux de sonder les racines du droit pénal actuel, et au particulier, désireux de connaître un pan de l’histoire du canton de Vaud.


Né à Bienne en 1972, Pascal Gilliéron a étudié le droit à l’Université
de Lausanne, où il obtient sa licence en 1996. Après une année d’études
postgrades en droit européen à l’Université catholique de Lisbonne,
il revient à Lausanne pour rédiger la présente thèse de doctorat, sous
la direction du professeur Denis Tappy. Actuellement, l’auteur effectue
un stage d’avocat dans une étude lausannoise.

Je désire passer commande (envoyez un e-mail à bhv@notaires-rl.ch)

inscrivez-vous
Actualité SAV:
Offres culturelles - billets offerts !
Actualité SAV:
Délai de dépôt des dossiers

Trouvez ici les délais de remise de demandes de bourses, de subsides de recherche et de publications

Outils pour cette page :
IMPRIMER LA PAGE
ENVOYER PAR EMAIL


Actualité BHV:
Entre communisme et frontisme – La défense de l’ordre public vaudois, 1932-1939

En souscription